5 raisons d’intégrer plus de femmes dans les équipes dirigeantes

18 septembre 2020

En France, le taux de réussite globale dans les études secondaires et universitaires est supérieur chez les jeunes femmes. Mais une fois dans le milieu professionnel, la tendance s’inverse.

 

Les femmes rencontrent plus de difficultés à trouver du travail, et leur nombre décroît au fur et à mesure qu’on monte dans l’organigramme. Et pourtant, lorsque les femmes sont associées aux processus décisionnels, des effets positifs se font ressentir.

 

Voici quelques raisons pour lesquelles les femmes devraient enfin occuper la place qui est la leur en entreprise.

 

1Amélioration des conditions de travail

 

Intégrer des femmes dans les plus hautes sphères implique souvent repenser l’organisation du travail. En effet, elles ont des besoins spécifiques liés à leurs responsabilités familiales. Tenir compte de ces spécificités a conduit à pousser la réflexion sur les conditions de travail et à mettre en œuvre des dispositions permettant de mieux concilier vie personnelle et vie professionnelle, et c’est tout le monde qui en profite !

 

D’ailleurs, au fil du temps on a pu constater que l’équilibre entre ces deux aspects est devenu une préoccupation au moins aussi masculine que féminine.

 

2- Plus de créativité

 

La vocation d’une entreprise est d’abord de vendre, et le marché est constitué en majorité de femmes. En effet, celles-ci influencent la plupart du temps, d’une manière ou d’une autre le choix du produit ou du service à acheter.

 

Par exemple, des milieux encore fortement masculins comme celui de l’automobile, gagneraient à intégrer davantage de femmes dans leur réflexion, car bien qu’elles ne soient pas souvent passionnées par les voitures, au moment de l’achat, leur avis pèse fortement dans la décision d’achat.

 

Vu ainsi, un avis féminin est donc bienvenu pour mieux comprendre le marché afin de mieux l’atteindre.

 

3- Une meilleure rentabilité

 

Plusieurs études l’ont démontré : la mixité au sein des Comités de direction, des Comités exécutifs ou des Conseils d’administration est source de performance. S’il fallait encore le démontrer, le Peterson Institute for International Economics a publié en février 2016 les résultats de son étude portant sur le lien entre la présence des femmes au sein des équipes de direction et la performance. 

 

Après avoir analysé 21 980 entreprises dans 91 pays, le résultat est sans équivoque :

Le fait d’avoir des femmes dans le top management est vecteur de performance.

 

4- Une meilleure image

 

Prôner la mixité et la mettre en marche est bon pour la réputation, tant en interne qu’en externe. En effet, les entreprises ayant mis en œuvre un programme pour plus de mixité au sein de leur personnel ont vu s’améliorer la motivation des employés, la satisfaction des clients et même leur image de marque.

 

De plus, une telle entreprise attire les talents féminins qui voient dans une telle structure un cadre dans lequel le plafond de verre est fin, sinon inexistant, et donc où il y a la possibilité de s’épanouir professionnellement.

 

5- Plus de complémentarité

 

Sans rentrer dans les stéréotypes, hommes et femmes présentent des styles de management différents, qui ont tous deux fait leur preuve. Ainsi, allier ces deux façons de penser l’entreprise ne peut qu’être bénéfique, l’un complétant les manquements de l’autre.

 

Par ailleurs, la diversité des points de vue et d’approches est un atout dans la résolution des problématiques.

 

Le potentiel féminin est une ressource encore largement sous exploitée dans les entreprises. À la vue de tous ces avantages et bien d’autres – induit par la présence des femmes au sein des équipes dirigeantes, il n’y a plus de raison pour ne pas les intégrer davantage.

 

Il ne s’agit pas ici de respecter des quotas d’égalité, mais de profiter de tous les talents disponibles pour accroître le bonheur au travail et la performance de l’entreprise.

 

VISCONTI Partners

 Partager