Dirigeants, comment tout concilier ?

Épisode 7

 16:39

Dirigeants, comment tout concilier ?

Antoine Beaussant interroge Hubert Reynier, fondateur de VISCONTI Partners.

À travers son expérience de dirigeant multi-entrepreneur et de coach, Hubert Reynier nous livre dans ce podcast de nombreuses pépites et nous partage son expertise dans l'accompagnement de dirigeants.

Comment concilier vie privée et vie professionnelle? Quels sont les styles de leadership ? Quels sont les 3 meilleurs conseils pour devenir un excellent dirigeant ?

Hubert Reynier dévoile dans ce podcast passionnant sa vision et ses moteurs qui l'ont amené à créer Visconti il y a 12 ans et à accompagner la trajectoire et la réussite des dirigeants les plus performants.

Antoine Beaussant interroge Hubert Reynier, fondateur de VISCONTI Partners.

Hubert Reynier dévoile dans ce podcast passionnant sa vision et ses moteurs qui l’ont amené à créer Visconti il y a 12 ans et à accompagner la trajectoire et la réussite des dirigeants les plus performants.

 

Comment VISCONTI Partners est née

En fondant VISCONTI Partners, Hubert Reynier avait la vision d’une demande inassouvie du marché.

L’envie de développer sa performance en tant que dirigeant, en partant du principe qu’être dirigeant est un métier.

Les défis personnels du dirigeant sont innombrables. Il y a l’impératif de développement du business, l’équipe de direction générale (Comité directeur ou exécutif), voir le Conseil d’Administration.

Il faut faire en sorte que son écosystème soit performant tout en étant vigilant à ce que les plus petits échelons de l’entreprise se sentent reconnus et aient un plaisir à se développer et développer l’entreprise.

Cela est aujourd’hui assez difficile à effectuer avec le télétravail. (Article Visconti : Comment dynamiser son équipe en télétravail ?)

Les défis personnels du dirigeant

Les défis personnels du dirigeant consistent tout d’abord à réaliser qu’être dirigeant est un métier. Le principal défi est la prise de conscience : parvenir à assimiler que personne n’est parfait et qu’on a beaucoup à apprendre.

Dès lors qu’on prend conscience de la nécessité de développer sa propre performance et celle de son équipe, cela pose des questions importantes : qui suis-je ? Quel est mon style de leadership ? quel est celui de l’équipe ? De chaque collaborateur ? Comment arriver à se développer ?

La capacité à concilier vie privée et vie professionnelle dépend des moments de vie. La vie de famille peut être compliquée à gérer. Également, le dirigeant est multifonctionnel et multi dimensions dans l’entreprise. Il a donc besoin de recul et de
repos. Cela peut être difficile à mettre en place.

 

Le style de leadership d’Hubert Reynier 

Avec les années, il l’a beaucoup mieux compris et l’équipe de VISCONTI s’est donc bonifiée. Son style est plutôt libéral, créatif et dans le compromis. La connaissance de son style et de ses talents permet aussi de mieux travailler sur la culture de son entreprise.

 

Les compétences clés d’un dirigeant

Il y a plusieurs profils de dirigeants et non un profil-type. Certains talents se retrouvent chez certains types de dirigeants mais il y a parfois des surprises. Le dirigeant n’est jamais seul, ce qui importe c’est l’assemblage des talents de l’équipe. Ce qui n’a rien à voir avec les compétences techniques.

Il est satisfaisant dans le métier de coach de dirigeant de voir des dirigeants se révéler. À deux niveaux :

  • sur les compétences techniques. Être dirigeant c’est avoir des compétences telles que savoir diriger un Board, un comité de direction, savoir rentrer dans des routines de temps etc
  • sur les progrès comportementaux. C’est-à-dire la connaissance de soi, des autres, de ses limites, de son style. Prendre conscience de son style permet de compléter son équipe au mieux.

 

Les conseils d’Hubert Reynier pour devenir un excellent dirigeant 

Hubert Reynier a beaucoup de plaisir dans ses sessions de coaching de dirigeant à construire une « machine » avec le dirigeant. Commencer par tout détruire, régler des soucis, créer les routines, une confiance et parvenir à un apaisement. Cela prend du temps.

L’équipe idéale dépend du marché et du secteur d’activité, du cycle de vie de l’entreprise. Les dirigeants et les équipes sont tous différents. Ils façonnent la culture et la stratégie ensemble. Il n’existe donc pas d’équipe unique.

Selon Hubert Reynier pour devenir un excellent dirigeant il faut : 

  • Avoir conscience de ses limites et assumer son propre style.
  • Faire en sorte que l’équipe soit la plus exceptionnelle et la plus performante possible.
  • Être simple et pragmatique.

 

Le plus grand enseignement d’Hubert Reynier en tant que dirigeant : l’obstination et la patience sont essentielles.