L'actualité Visconti

Highlights

23/04/2018

Une passion pour la gouvernance d’entreprise

Membre du Conseil de surveillance du groupe Automotive Autrichien Polytec Holding AG, Viktoria Kickinger a créé, avec director’s Channel Hamburg, une médiathèque en ligne dédiée aux Directeurs non-exécutifs de langue allemande. En mars 2018, elle innove avec sa start-up Directors Academy qui leur propose une formation spécialisée en ligne basée sur une offre vidéo.

Quelles sont les raisons qui vous ont poussée à développer une passion pour la gouvernance d’entreprise ?

V. K. : Je suis convaincue que cette question traite et fixe des valeurs extrêmement importantes sur le plan économique et éthique. En raison de mon expérience en tant que membre du Conseil de surveillance, j’ai constaté que les Conseils de surveillance ont généralement besoin de beaucoup d’informations. À la suite de la crise bancaire de 2008-2009, l’UE a travaillé très dur sur cette question, et je pense qu’elle a vraiment pris de l’importance. Lorsque j’ai ensuite abordé spécifiquement la question de la gouvernance d’entreprise, il n’y avait rien de disponible au niveau de la formation. Ce fut un grand plaisir de présenter Director’s Channel comme le premier service en ligne.

Comment avez-vous été confrontée à ce sujet pour la première fois ?

V. K. : La première fois que je suis devenue membre d’un Conseil de surveillance, j’ai été élue. J’ai été l’une des premières femmes à être membre d’un Conseil de surveillance en Autriche, qui plus est, pour un équipementier automobile, la société Polytec. C’est ainsi que j’ai commencé à étudier ce que l’Autriche et l’Allemagne faisaient, dans ce domaine, puis l’UE aussi.

Que pensez-vous de la répartition des rôles dans la gouvernance des entreprises en Allemagne ? Est-ce que le dicton « Nose in, fingers out » est respecté ?

V. K. : Pas tout à fait, parce que l’AR dans le système dual ou « two tier system » offre tellement de possibilités réelles pour influencer des décisions ! Voici trois exemples marquants :

  • L’AR doit approuver le budget et peut donc le rejeter
  • Il existe des activités qui nécessitent une approbation formelle, que le Conseil de surveillance doit approuver. Par exemple, une ligne de crédit, une acquisition ou la fermeture d’un site.
  • Le Conseil de surveillance nomme le directoire, et c’est la mission lui conférant le plus de pouvoir. Les avantages du système dual se sont historiquement développés en Allemagne et en Autriche, mais les systèmes convergent, peut-être que le monde verra un jour une gouvernance d’entreprise globale.

Les hauts dirigeants de grandes sociétés agissent souvent comme Administrateurs de filiales. Comment peuvent-ils éviter le danger de vouloir s’immiscer dans la zone opérationnelle au lieu d’adopter une attitude distante, stimulante et bienveillante ?

V. K. : C’est, en effet, un gros problème qui n’est pas facile à résoudre. Heureusement, l’AR doit compter au moins trois membres. Cependant, lorsque le top manager en question en est le Président, c’est un peu plus difficile pour la Direction locale. C’est alors qu’une bonne gouvernance peut aider. Il n’y a pas de panacée, pas de solution générale. Il est, cependant, préférable de ne pas confier la présidence au top-manager de la maison-mère.

Quels aspects de la relation entre le Président du Conseil de surveillance et le CEO vous paraissent particulièrement difficiles en Allemagne ?

V. K. : Le plus important, c’est que le Président du Conseil de surveillance soit conscient de son rôle. Après tout, il n’est qu’un primus inter pares, sa voix n’en est qu’une parmi d’autres, il ne devrait pas vouloir jouer le patron, mais se sentir comme un membre du Conseil. Il est donc extrêmement important que le Président du Conseil de surveillance et le Directeur général de l’entreprise aient une bonne relation. À mon avis, le point le plus important est la confiance. S’il y a suspicion, il vaut mieux remettre en question l’ensemble du système. Il est également hautement souhaitable que le Président du Conseil de surveillance ait une forte personnalité et une longue expérience. Il sera ainsi capable de faire face à de nombreuses situations avec confiance. En cas de doute, il peut aussi nommer un vice-Président du Conseil de surveillance et le consulter sur des sujets difficiles.

Comment évaluez-vous le degré de féminisation des membres du Conseil de surveillance en Allemagne en 2018 ?

V. K. : D’une part, je pense que le quota de 30 % de femmes pour 183 entreprises allemandes n’est qu’un premier petit pas dans la bonne Direction. Sans parler des présidences de Conseil de surveillance où elles ne sont représentées qu’à un niveau de 1 % : en règle générale, seules les femmes qui ont un nom et sont déjà familiarisées avec l’écosystème masculin obtiennent de tels postes de présidence… Je ne sais pas si c’est un bon service rendu aux femmes que de prêter attention au quota et non à la qualification. En tout cas, je ne comprends pas l’euphorie qui a accompagné l’introduction du quota de femmes.

Une particularité du système allemand est la présence d’Administrateurs salariés dans les organes de surveillance. Quelle a été votre expérience la plus importante dans ce contexte ?

V. K. : Au sein d’un système anglo-saxon, personne ne comprend cela. D’autre part, vous devez vivre avec le système tel qu’il est. En Allemagne, nous avons en effet un quota de 50 % pour les représentants des employés et en Autriche un quota d’un tiers. Je suis convaincue que ce système ne sera pas mis en cause par les politiciens allemands pendant encore longtemps. D’après mon expérience, les membres des Conseils de surveillance de ce type sont très bien formés en Allemagne. Il existe principalement une fondation spécialisée, la Fondation Hans Böckler, qui forme environ les deux tiers des membres de Conseils de surveillance représentants du personnel. Personnellement, j’ai toujours cherché un bon accord avec les représentants du personnel, car ils savent généralement mieux ce qui se passe dans l’entreprise, ils sont plus proches de la base et très souvent plus francs.

Selon vous, quelle est la qualité de la gouvernance des sociétés à responsabilité limitée (GmbH), les PME du Mittelstand ?

V. K. : 50 % des entreprises allemandes sont des PME. Elles endossent le rôle le plus important de l’économie allemande, sont extrêmement innovantes, apportent de nouveaux développements et beaucoup d’entre elles – nommées les champions cachés – sont particulièrement fortes au niveau mondial dans leurs marchés réciproques.

De nombreuses PME du Mittelstand sont également des entreprises familiales aux systèmes de valeurs très stables : elles ne doivent pas nécessairement être réglementées aussi fortement que les entreprises côtées. La gouvernance
d’entreprise est obligatoire uniquement pour les sociétés cotées en Bourse. Mais elle est bien connue du Mittelstand et y est en partie utilisée.

Couverture_gouvernance_un_pour_tous_tous_pour_un

Interéssé(e) par cette thématique ?

Découvrez notre blue book !

Gouvernance : « un pour tous, tous pour un »

Que dites-vous en particulier aux Directeurs généraux des PME allemandes pour les sensibiliser aux avantages d’au moins un Comité stratégique ?

V. K. : En principe, il faudrait démarrer une action de grande envergure : chaque PME doit mettre en place un Conseil consultatif! Pourquoi : c’est l’outil de Conseil le plus rentable qu’une entreprise puisse utiliser. Les Conseillers du Comité consultatif sont compétents, ne coûtent pas cher et il y a actuellement en Allemagne un surplus d’Administrateurs qualifiés. Même pour une start-up, je trouve qu’un Conseil consultatif avec des membres bien choisis est extrêmement important !

Pourquoi avez-vous introduit une formation en ligne sur la gouvernance ?

V. K. : D’abord, parce que les Administrateurs ont besoin de beaucoup de formations. Jusqu’à présent, les membres des Conseils de Surveillance ont assisté à des séminaires, mais il n’y avait pas de programme structuré de formation continue pour eux. En outre, le e-learning s’est maintenant imposé comme état de l’art et est utilisé partout. Toutefois, cela ne peut fonctionner que si le contenu est disponible, disons à plus de 50 % sous forme de vidéos.
La médiathèque Director’s Channel fonctionne depuis 5 ans et à partir du mois de mars, nous serons en mesure d’offrir une formation continue en ligne pour deux groupes cibles :

  • Les membres des Conseils de surveillance des institutions financières, établissements de crédit, caisses d’épargne, etc.
  • Les membres des Conseils de surveillance des Sociétés Anonymes.

Comment les Administrateurs en Allemagne – les moins nombreux sont certainement des « digital natives » – se comportent-ils face à ces technologies e-learning et en ligne ?

V. K. : Leur comportement analysé via Google Analytics ou LinkedIn sur notre site Director’s Channel a montré que l’acceptation et la demande étaient élevées. Les gens n’ont généralement plus le temps d’assister à trois jours de séminaires. Tous ceux qui sont actifs sur le plan opérationnel doivent utiliser des tablettes et autres appareils. Cela signifie que pour moi, le groupe cible est déjà profondément digitalisé. Quel que soit leur âge, les membres des Conseils de surveillance sont de plus en plus nombreux à pouvoir utiliser ces outils au quotidien. Encore une fois, ce groupe cible est avide d’informations !

Quel a été votre défi personnel le plus important dans la mise en place de vos activités en ligne (la médiathèque Director’s Channel et la plateforme de formation en ligne Directors Academy) ?

V. K. : De devoir travailler seule ! Quand j’ai lancé la chaîne, j’ai presque tout fait toute seule. Je n’avais qu’une équipe de production. J’ai dû mener toutes les discussions stratégiques avec moi-même. Si vous travaillez de façon opérationnelle 7 jours sur 7 et 20 heures par jour, vous n’avez ni le temps ni la distance nécessaire aux considérations stratégiques. En ce qui concerne Directors Academy, je fais quelque chose de complètement différent : j’organise une conférence Skype quotidienne avec mon équipe à 20 heures et j’ai une hotline avec mes investisseurs, que je peux appeler à tout moment. C’est d’une grande valeur pour moi !

Le corporate governance code allemand a été modifié début février 2017. Quel degré d’agilité pouvez-vous mettre en place dans vos formations en ligne pour répondre à de tels changements législatifs ?

V. K. : Nous sommes en mesure de réagir très rapidement à de tels changements, car le contenu en ligne est toujours disponible sous forme de stream-line et correspond donc toujours à la version actuelle.

Qu’aimeriez-vous voir comme nouvelles améliorations dans la gouvernance des entreprises allemandes ?

V. K. : Je souhaite que tous les membres des Conseils de surveillance entreprennent une formation continue régulièrement et que la discussion sur les femmes s’arrête, pour que l’on puisse se concentrer sur la qualité.

Quels sont, selon vous, les défis les plus importants pour la gouvernance d’entreprise en Allemagne ?

V. K. : Le plus grand défi est la convergence au sein de l’Europe. Les systèmes duaux (ou two tier systems) pourraient être avalés par le one tier system. Ils doivent résister et promouvoir leurs propres avantages. Mais la convergence fonctionne et les systèmes se rapprochent. La vraie question est plutôt : que veut le législateur ? L’UE n’y a pas encore fait face. Il y a cinq ans, elle a bien introduit une nouvelle politique de gouvernance, mais il lui était encore difficile de comprendre le système dual…

Vous êtes vous-même à la fois Administratrice et dirigeante de start-up. Lequel de ces deux rôles vous inspire le plus et pourquoi ?

V. K. : La première réponse est, bien sûr, que ma passion va à mes activités de startupeuse. Cependant, comme mes start-ups sont liées à la fonction d’Administrateur, l’un serait pour moi impossible sans l’autre…

Propos recueillis par Michel LANFRANCA, coach de dirigeants VISCONTI

Les actualités VISCONTI

30/08/2019

Management intergénérationnel : Comment tirer le meilleur parti de chaque génération ?

Il arrive très souvent qu’au sein de l’entreprise se côtoient les baby-boomers, la génération X et la génération Y. Chaque génération

En savoir plus
21/08/2019

Comité de Direction : ne passez plus à côté des talents de votre équipe !

La gestion des talents des directeurs et de leurs collaborateurs proches est devenue au fil du temps l’une des préoccupations

En savoir plus
22/07/2019

Secret de dirigeant : utiliser les séminaires pour développer la performance de son Comité de Direction

Le Comité de direction est l’instance de direction opérationnelle d’une entreprise. Il réunit – en principe – chaque semaine le

En savoir plus
27/06/2019

Le temps du dirigeant

Parmi les majeurs défis du dirigeant identifiés par Visconti, le manque de disponibilité est sans doute le plus manifeste. Paradoxalement,

En savoir plus
25/06/2019

Un coaching réussi pour Stratumn, la Startup élue Fintech 2018

Stratumn, la Startup spécialisée dans le blockchain créée en 2015 à Paris par Richard Caetano a été élue Fintech de l’année

En savoir plus
19/06/2019

Faites de votre comité de direction une équipe qui gagne !

En tant que dirigeant, votre Comité de direction est votre bras droit, votre garde rapprochée. Si vous aspirez à une

En savoir plus
12/06/2019

Se faire accompagner pour mieux se relever

Interview de Guillaume LeRoy, Managing Partner chez TrackAd, en compagnie de son coach, Hubert Reynier, Président Fondateur VISCONTI. Hubert : Qu’est-ce que

En savoir plus
05/06/2019

Nous dirigeants, sommes-nous indispensables pour nos entreprises ?

Si le dirigeant disparaissait de son entreprise pour trois mois, pour un an ou pour toujours, qu’arriverait-il ? C’est à cette

En savoir plus
03/06/2019

Dear CEOs, difficult to train yourself…what if you started to learn?

There is no CEO or Managing Director diploma, the skills required to perform these duties are continuously learned. Every manager

En savoir plus
23/05/2019

Le stress du dirigeant

Les dirigeants sont-ils stressés ? La médiatisation du stress au travail semble répondre par la négative à cette question puisque

En savoir plus
17/05/2019

Visconti et l’accompagnement d’entreprises en hyper-croissance 

Co-Fondateur de la Start-up française Le Collectionist (www.lecollectionist.com), Eliott Cohen-Skalli s’inscrit désormais parmi le top 30 des entrepreneurs de moins

En savoir plus
16/05/2019

Les vacances du dirigeant Parce qu’il (elle) le vaut bien !

Les vacances, une nécessité oubliée… Avec le mois de juillet, l’angoisse de l’organisation des vacances se pose à tout dirigeant

En savoir plus
04/04/2019

Dirigeants, difficile de vous former…et si vous vous mettiez à apprendre ?

  Il n’existe aucun diplôme de CEO ou de Directeur Général, les compétences nécessaires à l’exécution de ses fonctions s’apprennent

En savoir plus
15/03/2019

Avec sagesse et expertise – le Comité stratégique de la PME

Le constat : peu de PME se dotent d’un Comité stratégique Hormis quelques entreprises dites technologiques, on constate, en effet,

En savoir plus
21/01/2019

Investissement et âge du capitaine : équation impossible ?

Investir, prendre des risques, rester à la pointe de son marché… comment maintenir ces qualités essentielles du dirigeant au fil

En savoir plus
15/11/2018

Osons la confiance, surtout pour la gouvernance !

L’organisation du pouvoir et des responsabilités dans les organisations influence son fonctionnement. Que vous soyez colombe (fan de la délégation)

En savoir plus
25/04/2018

Transformation numérique : quels impacts sur l’industrie musicale ?

La transformation digitale dans l’industrie musicale peut être une source d’inspiration pour tout dirigeant sensible au plaisir du consommateur final

En savoir plus
23/04/2018

Une passion pour la gouvernance d’entreprise

Membre du Conseil de surveillance du groupe Automotive Autrichien Polytec Holding AG, Viktoria Kickinger a créé, avec director’s Channel Hamburg,

En savoir plus
19/04/2018

Préparer sa succession et passer le relais

Président du groupe Exel Industries et héritier d’une entreprise familiale, Patrick Ballu livre ses conseils pour appréhender la succession d’une

En savoir plus
17/04/2018

Concentration ou dissociation, existe-t-il une formule idéale ?

P-DG ! Quel étudiant en école de commerce n’a pas rêvé de voir sa carrière couronnée par ces trois lettres

En savoir plus
13/04/2018

86 400 secondes dans la journée du dirigeant, pour quoi faire ?

Dans la vie du dirigeant d’entreprise, le temps devient une denrée rare – et chère. Le perdre n’est plus envisageable

En savoir plus
09/04/2018

Gouvernance : une source de création de valeur dans l’entreprise

Pourquoi l’entreprise a-t-elle besoin de bien se gouverner, quels enjeux se jouent et comment les bonnes pratiques permettent d’améliorer la

En savoir plus
15/03/2018

Les talents au coeur de l’entreprise apprenante

VISCONTI cité par Nape Culture & Agility sur l’accompagnement des dirigeants à la transformation de leur entreprise. Retrouver l’article ici

En savoir plus
18/01/2018

Suis-je un bug du monde digital ?

L’impact numérique nous frappe tous. Les certitudes, sur lesquelles on s’appuyait depuis la révolution industrielle, et l’organisation du monde volent

En savoir plus
11/12/2017

« Mon prochain rêve : intégrer les données internet graphiques et commerciales des client finaux » : Georg Billert (Impuls Küchen & Pures Bad)

Notamment Directeur Général de « Impuls Küchen » et de « pures Bad », deux PMEs allemandes spécialisées dans l’industrie du meuble de cuisine,

En savoir plus
21/11/2017

VISCONTI cité dans le magazine Stratégies

Retrouvez les témoignages de Xavier BAUDARD et David GUIRAUD, coachs de dirigeants, cités dans un article présentant l’approche différenciante de VISCONTI – l’accompagnement

En savoir plus
13/11/2017

« Soit on étreint la disruption, soit on s’éteint » : Yannick MIGOTTO (Beendhi)

COO chez Beendhi, Yannick MIGOTTO révèle ses conseils aux dirigeants qui souhaitent appréhender la transformation digitale Quelle définition donneriez-vous de

En savoir plus
09/11/2017

Muter ou mourir : la nouvelle mission du dirigeant

Si pour les dirigeants français l’urgence de se transformer paraît aujourd’hui acquise dans les mots, sa mise en oeuvre est

En savoir plus
08/11/2017

Témoignage de dirigeant : accompagner la transformation digitale

Innovation, audace, gestion du changement, nous avons sélectionné les propos de Cyrille Hervé (expert-comptable fondateur du cabinet d’expertise comptable Audicer conseil) qui,

En savoir plus
07/11/2017

« Le dirigeant, moteur culturel de la transformation » : Emmanuel POTTIER (Clear Channel Play)

Directeur Général Délégué chez Clear Channel, Emmanuel Pottier révèle ses conseils et sa vision de la place du dirigeant dans

En savoir plus
30/10/2017

« Transformation : ceux qui pensent ne pas être concernés se font uberiser » : Alex MARANDON (Capgemini)

Spécialiste data chez Capgemini, Alex Marandon détaille les facteurs qu’il considère clés dans le succès d’une transformation La transformation digitale

En savoir plus
23/10/2017

« La transformation, une opportunité pour insuffler un nouvel élan stratégique » : Sebastien CHEVREL (Devoteam)

Chief Operating Officer chez Devoteam, Sebastien Chevrel expose ses conseils pour appréhender la transformation digitale La transformation digitale représente l’impérative

En savoir plus
20/10/2017

De la chaîne de télévision à la plateforme audiovisuelle

La transformation digitale dans l’édition audiovisuelle peut être source d’inspiration pour tout dirigeant de secteur B to C, dans une

En savoir plus
16/10/2017

De la transformation des organisations aux organisations transformantes

Les projets de transformations au sein des entreprises sont souvent générateurs de frustrations quand ils ne sont pas perçus comme

En savoir plus
20/06/2017

Pourquoi la formation des dirigeants est-elle indispensable ?

Des dirigeants non formés ? Serait-ce parce qu’ils ont suivi un cursus d’études plus long que la moyenne avant de prendre les

En savoir plus
30/05/2017

Dirigeants, êtes-vous assis sur un siège éjectable ?

Le monde en général est devenu incertain, marqué par une mesure continuelle de performances et de prises de décision dont

En savoir plus
24/05/2017

Témoignages de dirigeants : leadership – avoir confiance et faire confiance

Émotion, écoute, décision ou encore épreuves… Nous avons sélectionné les propos de trois dirigeants, Stéphanie Latombe (Associée chez Mazars), Laurent

En savoir plus
18/05/2017

Dirigeantes : des leaders comme les autres

On entend régulièrement parler de leadership au féminin, et quasiment tous les organismes de formation proposent des modules sur ce

En savoir plus
15/05/2017

9 juin 2017 – LYON – Petit-déjeuner de cooptation de dirigeants

Dirigeantes, dirigeants, ne manquez pas notre petit-déjeuner de cooptation, le 9 juin 2017 à 9h00 à Lyon. Réunis avec plusieurs dirigeants et

En savoir plus
15/05/2017

Le leadership dans la gestion des conflits : 7 points clés de développement

La gestion de conflits est un sujet peu investi par les dirigeants ; pourtant, la nécessité d’agilité, d’acuité dans des univers

En savoir plus
10/05/2017

30/05/17 – PARIS – Petit-déjeuner de cooptation de dirigeants

Dirigeantes, dirigeants, ne manquez pas notre petit-déjeuner de cooptation, le 30 mai 2017 dans nos locaux à Paris (9 avenue

En savoir plus
04/05/2017

Quel leadership dans quelle situation ?

Un leadership multicolore A la différence du manager, on est leader dans une entreprise, non pas parce qu’on a été

En savoir plus
18/04/2017

Dirigeantes, dirigeants, 4 conseils pour améliorer votre leadership

Il ne suffit plus d’être un simple dirigeant pour gérer les profondes mutations auxquelles sont confrontées aujourd’hui les entreprises :

En savoir plus
14/02/2017

Témoignages de dirigeantes : savoir être soi-même

Management, challenges, conseils… Nous avons sélectionné les propos de trois dirigeantes d’entreprises, Anne-Christine ARNOULD (à gauche), directrice générale déléguée de

En savoir plus
06/02/2017

« Il faut investir dans les entreprises où le taux de management féminin est important! » : Michel FERRARY

Six ans après la loi Copé-Zimmermann, qui visait à instaurer une meilleure parité au sein des Conseils d’Administration et de

En savoir plus
21/12/2016

Matinale d’expertise : « Le développement personnel du dirigeant d’entreprise ! »

Ne manquez pas la matinale d’expertise, organisée par Metz Technopôle en partenariat avec VISCONTI, et animée par Thierry GEANT, coach

En savoir plus
19/12/2016

L’essence de la start-up? La croissance.

Il y a eu Facebook, Amazon, Google… Puis Blablacar, Airbnb, Uber… Et déjà émergent WeClaim, Vizeat, Hellocasa et Ouistock. Depuis

En savoir plus
09/12/2016

Comment manager à partir des motivations pour accroître son impact ?

La motivation précède l’action On le sait tous, les choses sont plus faciles quand on est motivé. C’est vrai à

En savoir plus
28/11/2016

De la nécessité de changer de paradigme et de repenser l’apprentissage du leadership en entreprise

En matière de leadership, nous avons besoin de changer de paradigme ; de la même manière que nos entreprises se transforment

En savoir plus
07/11/2016

Dirigeants de PME : comment développer une culture pragmatique de l’innovation dans votre entreprise?

Crise, pression concurrentielle, nécessité de trouver des solutions pour relancer la croissance, problématiques écologiques, apparition de modèles disruptifs dans tous

En savoir plus
25/10/2016

Leadership : de nos convictions à leurs conséquences, l’engrenage des postures

Les croyances et convictions de chaque individu sont intimement liées à son histoire et à son vécu. Leur importance est

En savoir plus
25/08/2016

Dirigeants & sportifs : l’importance du coach dans leurs performances

Vous avez tous vu l’image de la lutteuse japonaise Risako Kawai, qui, pour remercier son coach, lui a fait deux

En savoir plus
10/03/2016

Dirigeants, prenez soin de vous !

Dans la conception populaire,  l’image du chef d’entreprise est celle d’une personne à fort caractère, passionnée par son métier, et

En savoir plus

Contactez-nous pour vous faire accompagner par un(e) dirigeant(e)